Ressources pour l'allaitement

By:  Sara Scharnitzky

July 21 2010

Un petit verre? L'Allaitement et l'Alcool

Note de l'éditeur : cette note est une de nos plus populaires ! Les liens et informations ont été mis à jour (décembre 2017)


Peut-on boire de l'alcool quand on allaite ?


Je sais, je sais.


Cela fait 9 mois que vous n’avez pas bu une goutte et vous auriez bien envie d’une bière froide, d’un martini ou d’un verre de vin. Quand vous étiez enceinte, vous protégiez votre bébé parce que vous saviez que l’alcool passerait dans ses veines avec des conséquences possiblement graves (bien que selon un document d’Éduc’Alcool, aucune étude n’ait « démontré des effets nocifs pour une très faible quantité d’alcool, un verre de vin de 142 ml (5 oz) par exemple ». Maintenant, vous faites aussi tout ce que vous pouvez pour protéger votre bébé : vous allaitez exclusivement, en suivant religieusement les directives de l’Organisation Mondiale de la Santé et de votre médecin. Mais que disent-ils à propos de prendre un verre tout en allaitant ? En quoi est-ce différent de prendre de l’alcool durant la grossesse? Est-ce que prendre un verre à l’occasion quand on allaite comporte des risques pour la santé du bébé?



1. Prendre un verre quand on est enceinte vs Prendre un verre quand on allaite : c’est très différent.

Quand une boisson contient moins de 0.5% d’alcool, elle est considérée comme non-alcoolisée et elle peut être légalement vendue à des mineurs. Si vous buvez une bière (341ml, 5% d’alcool) et allaitez immédiatement après, votre bébé boira du lait qui contient 0.03% d’alcool, ce qui est considéré comme une boisson non-alcoolisée. Son propre taux d’alcoolémie sera autour de 0.0000001%. Comment est-ce que cela pourrait possiblement nuire à sa santé? C’est très différent du 0.03% d’alcool que son sang contiendrait si vous preniez la même bière tout en étant enceinte.


2. Est-ce que je risque de nuire à la santé de mon enfant si je prends un verre et que j’allaite?

Réponse courte : non. Vivez votre vie et prenez un verre si vous en avez envie, cela ne nuira pas à la santé de votre enfant. Buvez de manière responsable, c’est tout.

Réponse longue : non. Vivez votre vie et prenez un verre si vous en avez envie, cela ne nuira pas à la santé de votre enfant. Buvez de manière responsable, c’est tout. Se saoûler est dangereux, que vous ayez un bébé ou non. En ce qui concerne l’allaitement, votre lait sera toujours ce qu’il y a de mieux pour votre bébé, même si vous avez pris un verre. Le taux d’alcool qui est transféré dans le lait maternel, déjà très bas, diminuera avec le temps (comme le taux d’alcool qui se trouve dans votre sang). Le temps, et rien d’autre, permettra à votre corps d’éliminer le peu d’alcool qui se trouve dans votre lait. Plus vous buvez, plus le temps requis pour éliminer l’alcool augmente.

Souvenez-vous que le goût de votre lait change en fonction de ce que vous mangez et buvez, et que certains bébés peuvent ne pas aimer le goût de l’alcool.

Le  Comité sur les Drogues et Médicaments de l’Académie Américaine de Pédiatrie (The American Academy of Pediatrics Committee on Drugs) considère l’alcool compatible avec l’allaitement. Il énumère différents effets secondaires possible si consommé en large quantité : somnolence, sommeil profond, faiblesse, gain de poids anormal chez le nourrisson et possibilité de diminution du réflexe d’éjection chez la mère. Le site de Lactmed (mis à jour en 2009), quant à lui, indique qu' « une consommation occasionnelle d’alcool (tel qu’un verre de vin ou de bière par jour) a peu de chances de causer des problèmes à court ou à long terme chez l’enfant allaité, surtout si la mère attend 2 à 2.5 heures après avoir bu pour allaiter, et que cela n’affecterait pas la durée de l’allaitement. Une consommation importante d’alcool (plus de deux verres par jour), pourrait affecter l’enfant négativement et réduirait la durée de l’allaitement. Allaiter ou tirer son lait une heure avant de consommer de l’alcool pourrait réduire la quantité d’alcool dans le lait maternel par la suite. » (traduction libre)


Le conseil :

Appréciez votre vie avec votre bébé : invitez des amis, allez à des fêtes et buvez de l’alcool modérément.



Avertissement : les informations présentées dans cette note de blogue n'ont pas pour but de se substituer à un jugement professionnel. Pour tout conseil sur l'allaitement lié à votre situation particulière, consultez un professionnel de santé. Momzelle ne garantit pas et n'est en rien responsable de l'exactitude des informations présentes dans cette note.

commentaires (0)

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

Articles récents

Mots clés

VOIR PLUS VOIR MOINS

Obtenez 15% de rabais sur votre 1ère commande!

Joignez notre infolettre pour obtenir 15% de rabais sur votre 1ère commande et pour recevoir des offres exclusives.